Croyance meurtrière ou féconde ? A nous de choisir !

En 2002 le docteur Bruce Moseley (USA) a fait l'expérience de l'effet placebo en chirurgie. Sur deux groupes de patients souffrants d'arthrite il a procédé aux tests suivants. Pour le premier groupe il a effectuer les actes habituels de chirurgie. Pour le second groupe il a juste simuler une véritable opération (anesthésie, incision, rééducation). Le résultat a été bluffant car le second groupe s'est rétablie aussi bien et aussi vite que le premier.

Il existe également des exemples d'effet nocebot en médecine. Comme celui du docteur Robert Meador en 1974 qui avait diagnostiqué un cancer de l'œsophage incurable à son patient. Celui-ci mourut quelques semaines après, mais l'autopsie n'a révélé aucun cancer, juste quelques tâches sur le foie et les poumons ne pouvant pas causer la mort. Cette homme est donc mort avec le cancer et non à cause du cancer.

Ces deux exemples peuvent nous faire croire que nous n'avons aucun pouvoir sur nous même si nous acceptons les programmes de notre entourage. Malheureusement nous pouvons tous en être victime de la part de médecins, d'enseignants, de médias ou de politiques. Notre physiologie toute entière s'adapte à nos croyances. En fonction de cette croyance le corps apportera toujours une réponse approprié. Les cellules d'une communauté cellulaire obéissent toujours à la voix communautaire, même si celle-ci réclame l'autodestruction.

Notre biochimie, répondra à nos croyance de deux façons ; soit par un processus de croissance, soit par un processus de défense. Elle ne peut en aucun cas faire les deux à la fois c'est soi l'un, soit l'autre.

Aucun commentaire: