Mental et réalité

Toutes nos croyances, nos pensées et nos idées, malgré leurs intangibilités peuvent interagir avec notre réalité. Par exemple lorsque vous regardez un film d'horreur ou un film érotique votre rythme cardiaque s'accélère, vous allez transpirer, et votre respiration va devenir plus courte. C'est donc bien notre SAR (Système d'Activation Réticulé) qui crée ces sensations et ces perceptions.

De la même manière notre mental à une influence directe sur notre cerveau. Selon notre mental qu'il soit dans un état de joie ou de tristesse, le chimie de notre cerveau sera différente. Cette chimie sera instantanément transmise à notre système nerveux grâce aux neuropeptides (non grâce à des pulsions électriques comme on le croyait avant). Ces neurotransmetteurs vont donner à toutes les cellules de notre corps l'ordre de se mettre dans l'état chimique décidé par notre cerveau.

Ici on peu facilement comprendre comment notre mental interagit directement sur notre quotidien et sur notre vie. C'est ainsi que toutes nos décisions ont une influence sur notre mental et donc sur notre corps. Selon l'état vécu nous aurons les comportements et les agissements plus ou moins adaptés aux objectifs que l'on souhaite atteindre.

C'est pour cette raison, que si le résultat obtenu n'est pas celui désiré, l'Etre Humain à le pouvoir de modifier son état mental en choisissant ses propres croyances. C'est ainsi que les Hommes ont la main sur les perceptions de leur réalité, mais tous ne le savent pas encore...

L'égo pour réussir

Jusqu'en 1492 les Hommes ont cru que la terre était plate. Ils pensèrent qu'arrivé au bout on ne pouvait que tomber dans un trou sans fin. Jusqu'au jour où Christophe Colomb, par son action, a réussi à prouver que la terre était parfaitement ronde. Sans lui probablement nous serions resté avec cette croyance pendant un certain nombre de siècles encore. C'est une croyance limitante. Une croyance est un idée préconçue par laquelle nous confrontons systématiquement nos expériences. Elle a un poids tellement important dans notre quotidien que nous lui permettons de devenir notre expérience.

Par rapport à notre cerveau, les croyances sont les logiciels grâce auxquels nous fonctionnons. Ce système de croyances s'appelle le SAR (Système d'activation réticulé). Il est fabriqué par l'école, l'éducation, la religion, les parents, la famille, l'environnement et il se construit très tôt, tellement tôt qu'a 5 ans le SAR d'un enfant détermine ce qu'il sera dans l'avenir.

D'un point de vu anatomique, c'est le réseau nerveux connecté à notre tronc cérébral qui lui même est connecté à notre cerveau.

D'un point de vu psychologique c'est ce qu'on appelle l'égo. Il filtre les informations qui arrivent en masse à notre conscient. S'il n'était pas là notre cerveau serait saturé d'informations sans intérêt (données transmises par nos 5 sens ). Mais souvent il a tendance à trop filtrer et donc nous limite dans notre quotidien et dans notre vie. "Croyances limitantes = expériences de vie limitées..."

Donc en modifiant nos croyances, nous modifions notre vie... encore faut-il choisir les bonnes...

L'intuition c'est de l'or en barre


En juin 2007 j'ai eu la chance de pouvoir participer au célèbre séminaire d'Anthony Robbins à Londre. 15 ans auparavant jamais je n'aurais pensé pouvoir un jour vivre ce que j'ai vécu durant ces 4 jours. De plus si j'avais écouté mon intuition j'aurais une photo unique avec Tony. Mais je l'ai ignoré.

Le jour où j'ai réservé ma place auprès de l'agence j'ai demandé au conseiller si je pourrais faire une photo avec Anthony Robbins, après un silence il m'a répondu, oui... mais.... tout dépendra de la stratégie que vous mettrez en place. Après avoir retourné le problème dans tous les sens je ne voyais vraiment pas comment je pourrais approcher la star parmi 12 000 autres participants. Surtout si d'autres avaient la même idée que mois. Pourtant c'est ce je désirais vraiment.

Au delà de tout attente je réussis tout naturellement cet exploit, oui j'étais face à Anthony Robbins, à une longueur de bras pendant plus de 20 minutes. Comment cela etait-ce possible ? Lors de la dernière journée, Tony fut remplacer pas un autre coach pendant un demi-heure environ. A ce moment je décidais de sortir de la salle juste pour faire un petit tour. Je me suis retrouvé à l'accueil et je remarquais qu'un carré VIP a été délimité par de très haut rideaux noirs gardés par deux molosses de la sécurité. Ce qui me paraissait étrange c'est qu'il n'y avait personne, aucun des 12 000 participants. Ma curiosité l'emporta et je décidais de franchir le pas. Je fis un signe de salutations aux hommes à l'entrée, je n'avais pas vraiment compris ce qu'ils m'avaient dit en anglais mais j'ai acquiescé de la tête. En passant le seuil je découvrir un grand espace entouré de tables, avec un petit podium a une extrémité et une petite sono. Je suis resté là à attendre je ne sais quoi.

Au bout de quelques minutes le salon s'était rempli de personnes avec des badges différents du mien, je ne comprenais absolument rien à ce que je faisait là parmi eux. J'étais là debout près du podium à regarder autour de moi et faire comme-ci je savais ce qu'il se passait. Tout à coup, à ma grande surprise, apparut devant moi en chair et en os devinez qui ?!... Oui Anthony Robbins, il etait venu présenter un projet à quelques VIP. Je n'avais rien compris de ce qui ce passait, ni de ce qui ce disait mais je savais que j'étais là, et que j'avais en face de moi le grand Tony en vrai. La seule chose que je regrettais, c'était que je n'avais pas écouté mon intuition qui me disait : "Il se pourrait bien que tu rencontre Mr Robbins, prends au moins un appareil photo !..." .



La marche sur le feu

Marcher sur des braises ardentes dont la chaleur avoisine les 800° ne relèvent en aucun cas du paranormal. Même si certains fakir veulent nous faire croire en un pouvoir divin. Le niveau de conduction du charbon de bois et de la corne plantaire permet cet exploit. Ici il s'agit de dépasser et de maitriser la peur qui nous empêche d'avancer.

Prendre la décision de franchir cet obstacle mental et engager le premier pas sur un tapis de braises rougeoyantes c'est transformer une croyance limitante en une croyance propulsante. Au cours de ce stage, vous marcherez sur ces braises, mais surtout vous réussirez à faire taire cette petite voix qui est en vous, cette voix qui vous disait "Arrêtes, tu ne peux pas le faire !...".

Individuellement, la marche permet de se prouver que l’on est capable de plus que ce que l’on croyait. Elle fait sortir de l’indécision, de l’atermoiement, du découra­gement, du doute, de la critique négative de soi. Il s’agit d’une restauration de l’image de soi : un capital de confiance a été acquis. Plus rien n’est impossible à celui qui a réussi à marcher sur le feu. Tant qu’on n’a pas marché sur le feu, on ne peut pas être certain d’en être capable. Marcher sur le feu prouve que l’on peut accomplir ce qui paraissait impossible et permet de faire face plus aisément aux situations difficiles.