Réussir = Business. Oui mais pour qui ?

Aujourd'hui le domaine du développement personnel est un marché colossal. Tous les thèmes y ont été développé, la confiance, la réussite, la performance, le potentiel humain ; dans la plupart des cas avec des titres très accrocheurs : "Les clés de la réussite","Millionnaire en une minute","Réussissez-tout ce que vous entreprenez", les lois de ceci ou les lois de cela... Que ce soit des livres, des CD audios ou des DVD tous les supports ont été travaillé. Je ne suis pas contre cette machine à instruire, bien au contraire puisque je prône avec la plus grande ferveur ces lectures saines.

Mais sur mon parcours je rencontre de plus en plus de personnes qui connaissent par cœur tous ces principes et les ont parfaitement assimilés ; malgré cela, ces mêmes personnes sont toujours au même points dans leur vie. Ce que je dis à certains de mes clients concernés : "Vous pouvez dépenser des millions d'euros en livres, CD ou séminaires sans rien changer dans votre vie ; si vous ne passez massivement à l'action vous resterez toujours au même point !"...

ETRE - FAIRE - AVOIR

Etre, faire et avoir son les trois mots les plus utilisés dans le monde, toute langue confondu. Ils représentent aussi les 3 niveaux de la vie.
Avoir
On peut mettre sous ce mot tout ce que l'on possède ; biens, relations, richesses, revenus.
Etre
Ou plus précisement "Savoir être". Celui-ci est composé de nos règles, nos valeurs, nos croyances, nos identités, notre estime.
Faire
"Savoir faire". C'est les différentes stratégies que l'on pourrait mettre en place pour obtenir tout ce que l'on voudrait inscrire sous le verbe "avoir".
Le problème c'est que 80% de la population commence par vouloir avoir les choses. Typiquement ces gens se disent "si j'ai ceci ou cela .... une maison, une belle voiture, une promotion" je pourrais me sentir bien, me sentir heureux ("ETRE"). C'est seulement lorsque je ressentirais tout cela en moi que je pourrais "FAIRE" ce que j'ai envie de faire.
Mais cela ne marche pas, la déception est toujours au bout de cette espérance. Lorsque l'on a réussi finalement à acquérir cette belle voiture, cette magnifique maison ou cette promotion, tout de suite on en veut quelque-chose de mieux, de plus grand sans jamais avoir pu satisfaire ce "ETRE" ou "cet être".

D'après Sakti Gawain (cf: "La véritable clé de la prospérité") ; dans notre civilisation, cette spirale est descendante parce-que l'on commence par la fin ... "AVOIR", alors qu'obtenir quelque-chose devrait être une finalité un but. Pour reprendre le cycle naturel nous devrions d'abord "ETRE" ainsi nous saurons mieux mettre en place ce savoir "FAIRE" pour enfin obtenir et "AVOIR"...

Trop vieux pour réussir

"Je suis trop vieux pour réussir ma vie". C'est la phrase mortelle que m'a dite une fois un client. Il n'est pas le seul à répéter continuellement cette malheureuse croyance qui prétend qu'a partir d'un certain âge c'est fini on n'a plus le droit de "vivre". Il n'y a pas d'âge pour réussir, le colonel Sanders nous l'a bien démontré avec sa recette de poulet frit plus connue sous le nom de KFC (Kentucky Fried Chicken). C'est à l'âge de 60 ans qu'il a prospecté dans toute l'Amérique, période durant laquelle il accumulé les refus successifs des investisseurs non interessé. Sa persévérance à fini par payer et en quelques temps il est devenu millionnaire. La réussite c'est comme pour l'élaboraton des grattes-ciels, il faut de nombreuses années pour les penser et seulement quelques-mois pour les construire quelque-soit leur hauteur. L'important n'est pas de ce dire qu'a 40, 50 ou 60 ans je ne vois aucun résultat mais plutôt qu'est-ce que je n'ai pas fait pour être aujourd'hui là ou je suis...

La maîtrise de l'argent

De nombreuses personnes vivent leurs vieux jours sans le sous. Comment espérer atteindre ses objectif sans être convaincu de mériter une certaine aisance financière. La plupart d'entre nous pensons que le fait d'avoir beaucoup d'argent allègrera nos soucis or c'est le contraire. Plus nous nous enrichissons et plus la contrainte est lourde. Le tout n'est pas de voir l'argent comme étant une finalité mais comme un moyen d'atteindre ses objectifs. Cela fait parti de nos croyances et nous nous devons de les modifier. Si l'on souhaite vivre dans l'opulence il faudra trouver les causes de pénurie, apprendre à conserver puis à décupler nos richesses. Ceci nous permettra de voir augmenter de manière exponentielle nos profits.

La maîtrise des relations

Les relations que nous entretenons au foyer, au travail ou dans notre vie privée en général, sont toutes aussi importantes que la gestion de nos émotions ou que notre bonne santé. Qui voudrait réussir sa vie seul ? Une relation bien entretenu c'est un accès garanti à un gisement de ressources. Il faut considérer la communication avec les autres et avec nous même comme étant un principe éssentiel pour notre bonheur à pour celui de l'humanité. Bien communiquer c'est apporter sa contribution à l'humanité.

La maîtrise du corps

A quoi servirait la réussite si c'est pour la vivre dans un corps en mauvaise santé. "Nous creusons notre tombe avec nos dents !...". Comment vous sentez-vous ? Etes-vous en forme et plein de vitalité chaque matin ou bien vous sortez difficilement de votre lit pour aller à votre travail à reculons. Nos habitudes alimentaires nous font plutôt consommer des produits riches en sucre et riches en graisses. Une personne sur deux prend le risque d'être victime d'un incident coronarien ; une personne sur trois celui d'avoir un cancer. Des poisons comme l'alcool ou le tabac ne font qu'augmenter ces accidents, sans parler de la sédentarisation des inconditionnels du petit écran.